vendredi 23 mars 2018

L'étoile jaune de l'inspecteur Sadorski

Le récit de ce roman se situe en 1942, sous le régime de Vichy, le personnage principal Léon Sadorski est un quadragénaire qui travaille aux renseignements généraux. Il traque les opposants au régime alors en place, déteste les bolchéviques,  aime sa femme Yvette mais la trompe sans scrupules, et s'occupe du dossier juifs, envoyant les hommes à Drancy et les femmes à la prison des Tourelles. Cet homme ambigü à la fois démoniaque et fascinant est un policier zélé qui est convaincu  bien faire son travail. Ses voisins étant juifs il accepte toutefois d'héberger leur fille de 15 ans, Julie, pour laquelle il éprouve une forte attirance, ceci à la demande de sa mère emprisonnée, car elle a une grande confiance en lui, le croyant en contact avec la résistance. Il profite donc de sa situation afin de lui soutirer quelques renseignements sur ses amis juifs de l'est qu'il juge dangereux pour le régime actuel. Car cet homme ange et démon, n'hésite pas à dénoncer, créer des accusations ceci avec bonne conscience. Nous découvrons le rôle précis de l'administration française  sous l'occupation allemande, le reflet de l'époque est  saisissant mais très dérangeant. La vie quotidienne des juifs est décrite avec précision, l'étoile jaune, les multiples contrôles , la rafle du vel'div, les diverses tortures,  évènements sous le regard d'une population complice, par peur, lacheté, interêt ? 
Il mène alors de front, 2 affaires : enquête sur un attentat dans un bar devant le palais de Justice de Paris, puis sur la découverte d'un cadavre féminin sur les bords de la Marne. Un vrai polar !
Le travail de l'auteur sur le sujet est remarquable tant la documentation est importante et précise. Ce livre nous bouscule nous oblige à regarder  en face cette vérité que nous ne devons pas oublier .



Dorimène vous renouvelle du même auteur :
- Monsieur le Commandant
- Des petites filles modèles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire